Miss France

par Erin

Source : actu.fr

Critères de sélection de miss France:

  • être de sexe féminin;
  • être de nationalité française de naissance;
  • avoir entre 18 et 24 ans à la date du 1er novembre de l’année en cours;
  • être célibataire;
  • mesurer au minimum 1,70m;
  • posséder un casier judiciaire vierge.

Il ne faut pas:

  • avoir posé partiellement ou totalement dénudée ou promouvoir des activités érotiques;
  • être tatouée (sauf tatouage discret) et/ou percée;
  • être mariée, pacsée, divorcée ou veuve;
  • avoir des enfants;
  • avoir eu recours à la chirurgie plastique (excepté la chirurgie réparatrice);
  • avoir associé son écharpe régionale à de la propagande politique ou religieuse.

Être assidue dans le concours Miss France

Chacune des 30 candidates se doit d’être « présente à toutes les phases préparatoires de l’élection nationale », comme le voyage de préparation ou les répétitions de la cérémonie, par exemple. « Une absence même temporaire ne permettant pas une participation dans des conditions identiques à celle des autres candidates peut engendrer une disqualification de la candidate », précise le règlement. Evidemment, des exceptions sont possibles en cas de maladie : l’année dernière, Miss Picardie avait raté une sortie après avoir fait un malaise.

Être fidèle à Miss France

Si l’on veut participer à Miss France, il ne faut participer qu’à Miss France. L’organisation a une politique d’exclusivité très forte, qui interdit aux candidates d’avoir « participé à des concours nationaux en France et/ou internationaux similaires ou identiques au concours Miss France ». Pas d’ex-Miss Prestige National au casting, donc !

Source: Le Progrès.fr

Miss France est un concours qui a été créé en 1920 par Maurice de Woleffe sous le titre de la plus belle femme de France.

Le concours est diffusé à la télévision depuis 1987. Miss France a inspiré miss Europe et Mister France.

La première miss France était Agnès Souret elle venait d’Aquitaine et elle avait 17 ans.

2 Miss Franche Comté sont devenues Miss France :

Roberte Cusey en 1927

Source: Wikipedia

Et Patricia Barzyk en 1980

Source: Paris-Match

Les autres concours de miss

par Aya, Luka, Maria-Luiza, Zélie, Joséphine

Si Miss France est un concours très médiatisé en France, il faut aussi noter d’autres concours tout aussi attirants : Miss Globe, Miss Monde, Miss Univers, Miss Terre, Miss International etc…

Et des concours de beauté chez les petites filles : Miss Princesse et autres Mini-Miss (concours interdits depuis 2013 par une loi votée par le Sénat pour les filles de moins de 16 ans) ou Miss 15/ 17 etc…

Zoom sur Miss France Agricole

par Zélie

Le but de ce concours est de choisir l’agricultrice la plus belle mais aussi la plus engagée dans son métier ainsi que dans le rôle des femmes dans l’agriculture

Noémie Collet a été élue Miss France Agricole 2020; elle est originaire de Haute-Savoie.

Source : L’essor savoyard

Web-agri : Qu’est-ce qui vous a poussée à participer au concours Miss France Agricole ?

Noémie Collet : J’avais une revanche personnelle à prendre, après un parcours compliqué, au niveau de mon exploitation, pour faire ma place et être considérée. Pendant longtemps, on n’a pas voulu m’accorder de crédibilité : en tant que femme, installée en Haute-Savoie, au milieu des chèvres, dans un secteur où il n’y a que des vaches… !

Il y a beaucoup de choses à dire sur l’agriculture, et aujourd’hui, grâce au titre de miss Agri, qui donne une certaine visibilité, je peux les exprimer à une plus grande échelle.  

Zoom sur Miss Prestige

par Zélie

Loire-Atlantique : Marie-Amel Karraï élue Miss Prestige National 2020

Marie-Amel Karraï a été élue Miss Prestige National 2020, dimanche 10 novembre, à Pornic. Thomas Meyer est Mister Chic France 2020.

Miss Prestige National 2020 et Mister Chic France 2020 félicités par Stéphanie Gaudin-Patureau, la présidente du comité organisateur.

Plusieurs sélections successives basées sur trois critères (culture générale, présentation physique et valeurs humaines) intervenant en alternance avec les animations et tableaux présentés ont permis de désigner les candidates et candidats retenus pour les titres de Miss, Mister, dauphines et dauphins.

Un peu de chauvinisme !

Lauralyne et Solène par Elena et Dhiyaa

Miss Franche Comté 2019
Source: France 3 Franche-Comté

Lauralyne est née  le 20 Janvier 2000 à Besançon et habite à Devecey. Elle mesure 1m80 a une chevelure de rêve, des yeux noisette. Elle était très bonne élève à l’école et a fait de l’équitation en sport étude, c’est une miss très sportive et qui a aussi fait de la boxe anglaise. A 14 ans, elle a fait du mannequinat et a participé a miss France en 2018 (elle est arrivée 2ème dauphine) d’abord pour le côté spectacle qui l’intéressait  beaucoup et pour rencontrer des gens, faire des rencontres mais ce n’était pas une fin en soi car elle est aime surtout l’économie et étudie aujourd’hui en HEC (une école de commerce). Le fait d’avoir eu une certaine notoriété  lui a permis de pouvoir parler de causes qui la touchent comme la cause des enfants autistes et de se faire entendre.

Lili avec Solène Bernardin, Miss Franche Comté 2019
Elena avec Solène Bernardin
Miss Franche Comté 2019

Solène Bernardin a été élue Miss Franche Comté le 21 octobre 2019, déjà candidate en 2016. Elle est originaire de Granges-la ville en Haute-Saône. Elle a 23 ans, elle est titulaire d’une licence professionnelle Banque et suit actuellement des études de management à Lyon.

Et les hommes dans tout cela ??

Mister France

par Joséphine

Existe l’élection de Mister France.

L’élection de Mister France se déroule chaque fois différemment.

Par exemple, les candidats défilent avec le costume de leur choix (tout type de tenue est accepté, un candidat peut même défiler avec une cigarette à la bouche) devant les femmes. Le défilé en maillot de bain (plus exactement en slip voire en string) est appelé « l’épreuve de vérité » par le présentateur.

Aussi, les candidats dansent avec des femmes du public et passent la plupart de la soirée en slip même lors du sacre sur le podium.

Alors peu médiatisée, l’élection de Monsieur France fait tout de même régulièrement l’objet de reportages télévisés.

En 1993, est créée la marque Mister France.

Cependant l’élection prend une autre forme en 1998. Elle est plutôt basée sur l’élégance et la prestance des candidats que l’exposition de muscles. Elle se compose de défilés en tenue décontractée, en tenue chic et en maillot de bain. Les candidats peuvent s’exprimer longuement sur leurs motivations, leurs visions de la vie, leurs projets professionnels. Cette élection a eu une grande couverture médiatique mais largement inférieure à celle de l’élection de Miss France.

Les finalistes de Mister France 2020
Source: France 3 régions

Mister Rond

par Luka

Mister rond est une compétition pour les hommes ronds qui n’ont pas confiance en eux, qui sont mal jugés à cause de leur poids. C’est un autre concours anti-Miss.

Source : Facebook

Des concours sujets à polémique…

par Clémentine

Polémique lancée par Laurent Ruquier

Source : programme tv.net

Laurent Ruquier, l’animateur de France 2, aurait lancé un appel à boycotter le concours de miss France cette année. Selon lui, il faut arrêter de juger une femme sur son physique, et ce concours est donc un mauvais exemple. Cela a fait grandement polémique.

Laurent Ruquier a alors plaidé le second degré, prétextant que les gens auraient mal interprété ses paroles et ses intentions. Pour défendre son concours, Sylvie Tellier aurait dit à l’animateur qu’il se trompait de combat.

ce ne serait en fait qu’un malentendu, Laurent Ruquier ayant fait cette blague car France 2 diffusait le même soir une émission très regardée. Après plusieurs tweets pour s’expliquer, tout a l’air d’être rentré dans l’ordre, malgré le fait que Sylvie Tellier ne semble pas prête à abandonner : « C’est toujours délicat de plaisanter avec le droit des femmes. »

Et d’autres médias relaient le propos :

Ainsi faut-il brûler Miss France?

https://www.lepoint.fr/societe/faut-il-bruler-miss-france-14-12-2019-2353144_23.php

Et Miss Sublime ?

En avril prochain, Jennifer Ferri participera à Miss Sublime. Elle défend un comité qui sélectionne des candidates uniquement sur une tranche d’âge. « C’est la différence de chaque femme qui la rend unique. » « J’ai toujours rêvé de participer à une élection de miss, et en mesurant 1,60m c’était impossible. » Aujourd’hui, elle vit en couple, a une petite fille de 3 ans et est tatouée, trois éléments qui l’écartaient de tout concours traditionnel.

RDV le 25 avril prochain à La Cluse et Mijoux où des candidates âgées de 18 à 35 ans concourront pour le titre de La Sublime de Franche Comté.

Source Facebook

Les féministes

par Elise et Lili

Les MISS, concours sexiste ?

Veronika Didusenko a cédé sa couronne de Miss Ukraine à cause d’une règle « sexiste ». Le concours n’autorise pas les mères et les divorcées à participer. Cette fois, elle dénonce également Miss Monde, qui l’a disqualifiée pour la même raison. Etre célibataire, non mariée, non divorcée, non pacsée, sans enfant », c’est l’une des règles obligatoires à respecter pour participer au concours de Miss France.

Position de Osez le féminisme 13

Le 14 Décembre prochain se tiendra l’annuelle élection de Miss France, au cours de laquelle, après d’interminables défilés, nous saurons enfin qui sera “la plus belle” femme de France pour l’année 2020. Encore une fois, Osez le Féminisme ! dénonce un concours sexiste et ringard, réduisant les femmes à un rôle de “potiche”.

Le concours de Miss France est basé sur la mise en concurrence de jeunes femmes, qui, pour espérer gagner l’écharpe et le diadème, doivent répondre à des critères physiques stricts (minceur, taille). Où est la diversité physique dans cette compétition ? A-t-on déjà vu une femme remporter ce concours en faisant un 44 ? Ce concours, en promouvant un modèle de beauté irréaliste, comme la mode ou les publicités sexistes, alimente chez les femmes, complexes et haine de soi. 

Pour espérer devenir Miss France, il faut aussi être un “modèle de vertu” et être “bonne à marier”. Ne pas avoir posé dénudée, être célibataire et sans enfant, ne pas sortir de l’image bien lisse de la fille sage et docile, ou alors être disqualifiée, c’est ce qu’impose, en beau faire valoir de notre système patriarcal, le règlement des Miss, qu’ Osez le Féminisme ! souhaite une fois de plus dénoncer.  

Réduites à n’être que des objets, les Miss dénoncent elles-même, les violences sexistes qu’elles subissent, entre propos misogynes sous couvert d’humour, agressions sexuelles, et déferlement de sexisme et de racisme sur les réseaux sociaux.

Osez le Féminisme ! dénonce aussi l’octroi d’une subvention de 150 000 E par la Mairie de Marseille à ce concours misogyne (à comparer avec les 48 000 E alloués à 16 associations oeuvrant pour les droits des femmes par la ville !). La promotion du sexisme n’est pas dans les prérogatives d’une institution publique !

Le concours des Miss France est sexiste en cela qu’il juge encore les femmes sur leur physique, qui ne doivent surtout pas déborder du cadre défini.  Les femmes n’ont pas à se plier à un concours de beauté pour définir leur valeur. Elles seules la définissent.

Et #MeToo

par Dhiyaa

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-mouvement-metoo_2038073.html
Source : l’express.fr
Dans le sillage de l’affaire Weinstein, en octobre 2017, l’actrice Alyssa Milano relance le hashtag #MeToo créé dix ans plus tôt par la militante féministe américaine Tarana Burke. Le mot d’ordre libérant la parole des victimes d’agressions et de harcèlement sexuels a rapidement pris une dimension virale sur les réseaux sociaux. Sa version francophone #balancetonporc appelle à briser l’omerta et rapporte des témoignages allant du sexisme quotidien et du harcèlement de rue aux agressions sexuelles.

On peut alors se demander si les concours de Miss ne renforcent pas l’image ringarde et machiste que les hommes ont des femmes. Dans ce sens, les concours sont sujets à polémique…

Deux films pour réfléchir au sujet…

Little Miss Sunshine

par Louna et Elena

Little Miss Sunshine est un film qui est sorti le 6 septembre 2006, et qui a été réalisé par Valerie Flaris et Jonathan Doyton.

C’est l’histoire d’une petite fille de 7 ans, Olive, qui est invitée à participer au concours ‘Little Miss Sunshine’. Elle va alors partir avec toute sa famille en Californie. Ils vont devoir faire une longue route remplie de péripéties jusqu’à y arriver mais une fois au concours, les parents se rendent vite compte que leur fille va être ridiculisée devant le public car les petites filles sont très « cliché » et stéréotypées contrairement à Olive. Les parents essaient de l’empêcher de monter sur scène mais elle y va, elle s’amuse et s’en fiche du jugement des autres car elle a atteint son but et sa famille est là pour la soutenir même si elle ne gagne pas et que les gens n’apprécient pas la différence.

Source : allociné

Mon avis (Louna) : Ma maman me l’avait conseillé et je ne regrette pas puisque c’est un film que j’ai beaucoup aimé, c’est un sujet original et pas commun mais qui m’a beaucoup plu.

Mon avis (Elena): J’ai beaucoup apprécié le film qui se moque avec humour des concours de beauté. Ce film permet de voir que chacun est différent et que c’est stupide de vouloir faire croire que la beauté, par exemple, ne se définit que par certains critères qui seraient déterminés à l’avance.

Miss Detective

par Lili

Source : allociné