Les Aveugles (quelques chiffres)

par Chloé

Population :

Dans le monde en 2020, il y a près de 37 millions de personnes aveugles au mal voyantes.

En France il y a environ 1,8 million d’aveugles ou de mal-voyants.

La population d’aveugles ou de mal-voyants dans le monde pourrait atteindre 116 millions en 2050 soit 3 fois plus qu’en 2015. La croissance démographique et le vieillissement de la population sont la cause de cette augmentation.

L’écriture EN BRAILLE

par Hanihei

L’écriture en braille a été inventée par Louis BRAILLE.

A l’âge de trois ans, le petit Louis joue avec des outils dans l’atelier de son père et se blesse à l’oeil. L’autre oeil sera gagné aussi par l’infection et Louis perd très vite la vue. Malgré son lourd handicap, ses parents tiennent à lui donner une bonne éducation. Il suit donc les cours de l’école primaire de son village. Grâce à son excellente mémoire, il parvient à retenir ses leçons. Son père lui enseigne l’alphabet à l’aide de clous plantés dans une planche de bois.

Vers l’âge de 20 ans, Louis invente un système universel d’écriture pour les aveugles en utilisant une combinaison de 1 à 6 points.

Source : Breizh.info.com

L’alphabet braille se base sur un système de points en relief qui permet aux aveugles de lire… C’est un alphabet en relief.

Chaque point représente les lettres de l’alphabet. Les lettres n’apparaissent pas dans l’ordre alphabétique, mais dans un ordre choisi en fonction de leur facilité de lecture tactile.

Comment Louis BRAILLE a-t-il inventé le braille ?

En 1821, Louis BRAILLE et ses condisciples expérimentent un code appelé « sonographie », système représentant des sons à l’aide de 12 points en relief, inventé par le capitaine Charles BARBIER (1767-1842), officier à la retraite.

Louis et ses compagnons reçoivent des tablettes spéciales et un poinçon créés par le capitaine Barbier pour apprendre à écrire avec des points. Succès immédiat : les points sont beaucoup plus faciles à lire et à écrire que des lettres en relief.

Mais les inconvénients ne manquent pas : l’écriture de Barbier est phonétique et ne respecte donc pas l’orthographe. Elle ne permet pas non plus de transcrire les signes de ponctuation, les chiffres et symboles mathématiques, les notes de musique. Enfin, les caractères peuvent compter jusqu’à douze points, une hauteur trop élevée pour être lus immédiatement par le doigt.

Le jeune Braille consacre tout son temps libre à perfectionner le système Barbier afin de mieux répondre aux besoins des personnes aveugles.

Et en 1829, on peut dire que l’écriture en braille est au point.

Comment apprendre le braille?

Pour obtenir des résultats significatifs, il faut compter environ six mois de formation pour le braille intégral et douze mois pour le braille abrégé. 
Ce dernier permet notamment de travailler plus rapidement et de lire des ouvrages édités seulement sous cette forme. Il est indispensable dans le domaine des études supérieures.

Grâce à une équipe d’une cinquantaine de bénévoles, l’association Valentin Haüy dispense l’enseignement du braille à Paris et dans de nombreuses villes de province, et propose aussi des cours par correspondance pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer ou qui n’habitent pas à proximité d’une ville où l’association est présente.

L’association Valentin Haüy enseigne depuis de nombreuses années le braille par correspondance à l’aide d’une méthode qui a fait ses preuves.

LES AVEUGLES ET LES LOISIRS

par Anna

Les cinémas pour les aveugles : https://webzine.okeenea.com/cinema-accessible-aveugles/

Les sports pour les aveugles:

Le cécifoot (football à cinq déficients visuels)

Ce jeu est un handisport, spécialement créé pour les non-voyants et les malvoyants.

Ce jeu ce joue sur un terrain de handball entouré de barrières gonflables. Chaque équipe est composée de 4 joueurs et d’un gardien de but voyant. Pour se repérer, les joueurs ont un guide qui leur indique où se situent les cages, pour la repérer, la balle est remplie de grelots.

Source: handisport.be

L’athlétisme

Il nécessite la présence d’un guide. Sportif malvoyant et son guide sont liés par une cordelette au poignet, qui ne dépasse pas 50 cm de long.

Les épreuves qui leur sont accessibles sont :

les courses (sprint, demi fond, fond, relais),

les sauts (triple saut, longueur, hauteur),

les lancers (javelot, disque, poids) et

le pentathlon (100m, disque, longueur, javelot et 1500m).

Timothée Adolphe sprinter Source: le parisien.fr

La natation

Le départ est annoncé par un coup de sifflet. Ensuite, pour les virages, un simple signal alertant le nageur (son entraineur le touche avec une tige matelassée) est nécessaire. Ainsi, ni l’organisation, ni les performances sportives ne posent problème pour que les malvoyants et les valides nagent ensemble.

De plus, les records mondiaux des nageurs malvoyants sont comparables à ceux de leurs confrères non-handicapés.

Source : tpe-handicap-sport.monsite.com

Il y a encore d’autres sports que les malvoyants peuvent pratiquer : le torball (spécialement créé pour eux), l’escrime, le karaté …

QUELQUES ASSOCIATIONS…

par Léopoldine

CREESDEV POLYHANDICAPES

Source: fisaf.asso.fr

-14 RUE CHANOINE MOUROT
-25000 BESANCON

-03 81 65 86 80

-lien vers le site : https://annuaire.action-sociale.org/?p=creesdev—polyhandicapes-250010972&details=caracteristiques

AVH – Association Valentin Haüy avec les Aveugles et les Malvoyants, Comité du Doubs / Besançon Besançon (25000)

Source: Comité Valentin Haüy

-21 rue Krug
-25019 Besançon Cedex

-03 81 80 52 45 52

VOIR en Bourgogne Franche-Comté (domicilié à Dijon)

But de l’association

Cette association a pour objectif principal d’améliorer le sort des aveugles et malvoyants et de les intégrer dans la société moderne. L’association gère un foyer comprenant 10 chambres réservées aux personnes handicapées visuelles ainsi qu’une prestation cantine .
 

Adresse : 22, rue Le Jolivet
21000 DIJON

Tél : 03.80.36.28.07
Fax : 03.80.67.30.69
Courriel : amicaleaveugledijon@wanadoo.fr

LES RACES DE CHIENS GUIDES D’AVEUGLES

par Emilien et Abdulaziz

  • Labrador
  • Labrador croisé golden
  • Berger allemand
  • Golden retriever
  • Saint Pierre
  • Labradoodle
  • Labrador x Flat Coated
  • Caniche royal
  • Berger suisse
Source : chiensguides.fr

Le labrador 

Source : chiensguides.fr

Il s’agit de la race symbolique du chien guide d’aveugle. Très présent dans les foyers français, le labrador est reconnu pour sa grande sociabilité et sa docilité. Il s’adapte ainsi facilement à tout type de maître, de caractère et de mode de vie. Doux et patient, le labrador n’en reste pas moins un chien dynamique qui a besoin de se dépenser.

Sa principale qualité : son adaptabilité

Le golden retriever

Source : chiensguides.fr

Semblable à son cousin le labrador, le golden retriever s’en différencie par son gabarit plus grand et mince ainsi que par ses poils longs. Reconnu pour sa loyauté et son intelligence, le golden retriever est un chien très équilibré et fiable. Très dynamique et joueur, cette race a besoin de se dépenser quotidiennement.

Sa principale qualité : son intelligence

Le labrador croisé golden

Source : chiensguides.fr

Depuis quelques années, les labradors et golden retrievers sont croisés afin de pouvoir donner naissance à des chiens bénéficiant des qualités et capacités de ces deux races. Il s’agit ainsi d’un chien très réceptif et volontaire qui aime aider son maître.

Sa principale qualité : son dynamisme

Le Berger allemand

Source: chiensguides.fr

Chien policier, pisteur, chien guide d’aveugle… grâce à sa grande polyvalence, le berger allemand vient en assistance aux hommes dans de nombreuses activités. Doté d’une grande intelligence et d’un tempérament sociable, le berger allemand est un chien très robuste et dynamique qui aime faire plaisir à son maître.

Sa principale qualité : sa docilité

Le Caniche Royal

Source : chiensguides.fr

Patient et aimant, le caniche royal est un chien très affectueux qui est d’une grande aide auprès des personnes en situation de handicap. Très intelligent et à l’écoute, le caniche royal aime apprendre et se dépenser. Il est également hypoallergène, ce qui est pratique pour les personnes allergiques aux poils de chien.

Sa principale qualité : ses capacités d’apprentissage

Berger blanc suisse

Source : chiensguides.fr

Le berger blanc suisse est en réalité un berger allemand au pelage blanc. Il partage donc ses caractéristiques et capacités. Il s’agit d’un chien très intelligent et sociable qui s’adapte facilement à tout type de situations. Extrêmement polyvalent, il peut remplir de nombreuses fonctions d’utilité.

Sa principale qualité : son intelligence   

Labradoodle

Source : chiensguides.fr

Le Labradoodle est une race issue d’un croisement entre un labrador et un caniche royal. Il bénéficie ainsi des capacités et qualités de ces deux races ce qui en fait un chien intelligent, doux et dynamique. Il est hypoallergène, il perd très peu ses poils et convient ainsi mieux aux personnes déficientes visuelles étant allergiques aux poils de chiens.

Sa principale qualité : son pelage est plutôt bien toléré par les allergiques

Labrador x Flat Coated

Source : chiensguides.fr

Le flat Coated est un chien très affectueux et joueur qui apprécie les jeux de rapports et de recherche. Très dynamique, il a besoin de se dépenser quotidiennement et aime avant tout faire plaisir à son maitre. De par ses qualités, le Flat Coated intervient dans de nombreuses activités telles que le sauvetage, l’agility ou encore le pistage.

Sa principale qualité : sa vivacité

Le Saint Pierre

Source : chiensguides.fr

Le Saint Pierre (ou labernois) est un chien né d’un croisement entre un bouvier bernois et un labrador. Il s’agit d’une race qui a été pensée spécialement pour venir en aide aux personnes déficientes visuelles. Le saint pierre est remis à des enfants par la Fondation Frédéric Gaillanne.

Sa principale qualité : son tempérament équilibré

Son petit défaut : il supporte mal la solitude

COMMENT OBTENIR UN CHIEN GUIDE ?

par Lili

L’association MIRA et La fondation Frédéric Gaillanne

L’association MIRA et la Fondation Frédéric Gaillanne sont des associations de chiens-guides d’aveugles, elles ont pour but de donner gratuitement des chiens à des jeunes non voyants.

L’objectif de ces associations est de faciliter la tâche du jeune aveugle en ce qui concerne son insertion sociale, scolaire, universitaire puis professionnelle.

Chloé et Enora ont pu interviewer Chantal Roubaud de la fondation Frédéric Gaillanne située à l’Isle-sur-la Sorgue dans le Vaucluse pour avoir des informations sur l’éducation des chiens guides.

Même objectif pour l’association Chiens guides de l’Est mais pour des adultes mal voyants.

Là encore Enora et Chloé ont réalisé l’interview téléphonique de Marion Meyer de l’association des Chiens guides de l’Est à Cernay en Alsace

L’EDUCATION DU CHIEN GUIDE ET LA VIE AVEC LUI

par Loelia et Lili

La vie avec un chien guide : FFAC

Dans cette vidéo, Jennifer et Tony sont passés au chien, car la canne ne leur convenait pas ; ils avaient peur, ils ne se sentaient pas en sécurité. Avec le chien ils se sentent, mieux, plus à l’aise, plus confiants. Jennifer dit même :

Pour moi c’est une vie sans limite, sans frontière, sans barrières ! Une vie comme tout le monde !

Tony dit que dans le regard des gens ils sont plus estimés, que les gens sont moins mal à l’aise avec lui.

Il dit aussi qu’une grande complicité se crée avec le chien au fil du temps.

LE PROGRAMME D’ÉDUCATION DES FUTURS CHIENS GUIDES

Le chien recevra une éducation complète sur une période comprise entre 1 ans et demi et 2 ans. Pendant ce temps, il résidera au sein de l’école. Tout au long de cette formation, les éducateurs utiliseront la méthode positive. « Nous sommes en effet convaincus qu’elle permet aux chiens d’apprendre plus efficacement à long terme et avec plaisir. Cette méthode consiste à ignorer les mauvais comportements et récompenser les bons lorsque le chien est en phase d’apprentissage. »

Le chien sera donc formé à trois grands objectifs :

L’obéissance

Il s’agira ici de renforcer le travail réalisé par la famille d’accueil. Au terme de sa formation, le chien devra savoir s’asseoir, se coucher, se lever, aller à sa place et la tenir et surtout avoir un bon rappel…

Les ordres de « recherche »

L’une des missions essentielles du chien guide sera de localiser des objets, des lieux et des installations et d’y guider son maître. Pendant cette formation, le chien apprendra donc à chercher et trouver :

– Les sièges

-Les portes

-Les passages piétons

-Les escaliers et les escalators

-Les arrêts de bus, stations de métro et gares

-Les distributeurs de billets et les guichets, les boîtes aux lettres, etc.

Les codes de « guidage »

Une personne déficiente visuelle doit pouvoir placer dans son chien guide une totale confiance pour se mouvoir en toute sécurité et en tout lieu. Le chien apprendra donc à se déplacer sur demande dans l’espace et à répondre avec précision aux instructions de son maître pour :

-Aller à droite ou à gauche

-Contourner des objets

-S’arrêter aux trottoirs et reconnaitre la signalisation (pour traverser la rue par exemple)

-Éviter le vide (pour une circulation en toute sécurité sur les quais de gare, les bords de fleuves..,etc.)

-Prendre tous les transports en commun

-Gérer un déplacement à la campagne

Ces comportements seront mis en application dans tous les types d’environnements (ville, village, transports, centres commerciaux…).

LA CERTIFICATION DU CHIEN

Au bout d’environ 8 mois de formation, le chien passe un certificat d’aptitude. Cet examen valide l’ensemble des acquis du futur chien guide. Le chien sera évalué par la coordinatrice technique au cours de différentes épreuves.