Les Aveugles (quelques chiffres)

par Chloé

Valentin Haüy au service des personnes aveugles ou malvoyant association français depuit 120 ans.

Population :

Dans le monde en 2020, il y a près de 37 millions de personnes aveugles au mal voyantes.

En France il y a environ 1,8 million d’aveugles ou de mal-voyants.

La population d’aveugles ou de mal-voyants dans le monde pourrait atteindre 116 millions en 2050 soit 3 fois plus qu’en 2015. La croissance démographique et le vieillissement de la population sont la cause de cette augmentation.

L’écriture EN BRAILLE

par Hanihei

L’écriture en braille a été inventée par Louis BRAILLE.

A l’âge de trois ans, le petit Louis joue avec des outils dans l’atelier de son père et se blesse à l’oeil. L’autre oeil sera gagné aussi par l’infection et Louis perd très vite la vue. Malgré son lourd handicap, ses parents tiennent à lui donner une bonne éducation. Il suit donc les cours de l’école primaire de son village. Grâce à son excellente mémoire, il parvient à retenir ses leçons. Son père lui enseigne l’alphabet à l’aide de clous plantés dans une planche de bois.

Vers l’âge de 20 ans, Louis invente un système universel d’écriture pour les aveugles en utilisant une combinaison de 1 à 6 points.

Source : Pixers

L’alphabet braille se base sur un système de points en relief qui permet aux aveugles de lire… C’est un alphabet en relief, mais la méthode présente de nombreux inconvénients.

Chaque point représente les lettres de l’alphabet. Les lettres n’apparaissent pas dans l’ordre alphabétique, mais dans un ordre choisi en fonction de leur facilité de lecture tactile.

Comment Louis BRAILLE a-t-il inventé le braille ?

En 1821, Louis BRAILLE et ses condisciples expérimentent un code appelé « sonographie », système représentant des sons à l’aide de 12 points en relief, inventé par le capitaine Charles BARBIER (1767-1842), officier à la retraite.

Louis et ses compagnons reçoivent des tablettes spéciales et un poinçon créés par le capitaine Barbier pour apprendre à écrire avec des points. Succès immédiat : les points sont beaucoup plus faciles à lire et à écrire que des lettres en relief.

Mais les inconvénients ne manquent pas : l’écriture de Barbier est phonétique et ne respecte donc pas l’orthographe. Elle ne permet pas non plus de transcrire les signes de ponctuation, les chiffres et symboles mathématiques, les notes de musique. Enfin, les caractères peuvent compter jusqu’à douze points, une hauteur trop élevée pour être lus immédiatement par le doigt.

Le jeune Braille consacre tout son temps libre à perfectionner le système Barbier afin de mieux répondre aux besoins des personnes aveugles.

Et en 1829, on peut dire que l’écriture en braille est au point.

Comment apprendre le braille?

Pour obtenir des résultats significatifs, il faut compter environ six mois de formation pour le braille intégral et douze mois pour le braille abrégé. 
Ce dernier permet notamment de travailler plus rapidement et de lire des ouvrages édités seulement sous cette forme. Il est indispensable dans le domaine des études supérieures.

Grâce à une équipe d’une cinquantaine de bénévoles, l’association Valentin Haüy dispense l’enseignement du braille à Paris et dans de nombreuses villes de province, et propose aussi des cours par correspondance pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer ou qui n’habitent pas à proximité d’une ville où l’association est présente.

L’association Valentin Haüy enseigne depuis de nombreuses années le braille par correspondance à l’aide d’une méthode qui a fait ses preuves.