Pour en savoir plus sur des associations solidaires…

Les Restos du Coeur

par Elvin

_MG_9046.jpg

Qui est le fondateur des Restos du Coeur ?

  • C’est une association fondée en 1985 par Coluche.

Quel est le but des Restos du Coeur ?

  • Aider et apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire sous la forme de repas gratuits mais aussi participer à l’insertion sociale et économique de ces personnes.
  • Les bénévoles distribuent gratuitement la nourriture récoltée. Les personnes ayant des moyens donnent des sous pour acheter de la nourriture et pour distribuer et aider les personnes en difficulté.
  • Cette association organise parfois des concerts pour récolter de l’argent. C’est par exemple le concert des Enfoirés. Tous les spectateurs qui y vont payent et l’argent récolté sert à financer l’association.
  • En 2017, une dizaine d’artistes de la troupe des Enfoirés accompagneront 15 adolescents chanteurs, avec lesquels ils reprendront les plus grands tubes chantés par la troupe des Restos du cœur. Le concert sera retransmis sur TF1 depuis l’Aréna du Pays d’Aix. Le concert Enfoirés Kids montre la volonté de transmettre la valeur de solidarité à la jeunesse.

Les Restos du coeur et la carte Avantages jeunes (renseignements pris au CRIJ)

Par Dounia et Maryline

dsc02654.jpg

Depuis combien de temps y a-t-il des coupons pour les Restos du cœur dans le livret de la carte Avantages jeunes ?

  • Depuis 8 ans

Est-ce-que ça marche bien ?

  • Oui ça marche bien. Mais la récupération des bons stagne depuis plusieurs années. Les jeunes se mobilisent plus pour les actions de solidarité en faveur de l’environnement (la carte Avantages jeunes propose une découverte du centre de tri des déchets et des ateliers et certains ont vite été complets).

A quoi sert le bon carte Avantages jeunes/ Restos du coeur ?

  • Ca sert à aider les personnes dans le besoin. En effet, un coupon rendu accompagné d’un don permet en plus la distribution de 3 repas.

A qui est destinée la carte Avantages jeune ?

  • Elle est destinée à toutes les personnes de moins de 30 ans.

Depuis combien de temps existe-t-elle?

  • Elle existe depuis 25 ans.

Pourquoi faites- vous la carte Avantages jeune ?

  • Afin de faire découvrir des lieux et de faire profiter de réductions. Mais depuis quelques années, elle sert à sensibiliser les jeunes aux autres.

La Banque alimentaire

par Marion et Alicia

logo carréSource: Banque alimentaire du Doubs

La banque Alimentaire assoit ses valeurs sur le don et le partage.

Elle est engagée dans une démarche de solidarité pour les personnes qui n’ont pas les moyens, et ce, en partenariat avec des associations.Cette démarche sert à favoriser une alimentation de qualité pour les personnes qui sont en état de pauvreté.

Les banques alimentaires départementales fonctionnent toute l’année en réseau avec la Fédération française des banques alimentaires.

  • Il faut collecter des produits alimentaires qui durent longtemps, pas des produits frais.
  • Il faut donner les produits aux associations.

Les banques alimentaires s’appuient principalement sur le bénévolat.

Quand jeu vidéo rime avec solidarité…

Des gamers rassemblent 450 000 euros pour les sinistrés de l’ouragan Irma: le ZEvent

par Reda et Mohamed

08746528-photo-zevent

En septembre 2017, à Montpellier, le youtubeur ZeratoR , avec son équipe de youtubeurs a lancé un événement pour le moins original : il s’agit d’un « live de gaming » (en lien avec PayPal , la Croix Rouge…) pour récupérer de l’argent et en faire don aux victimes de l’ouragan Irma, qui a ravagé les Antilles. Ce marathon de jeu vidéo a duré 72 heures soit 3 jours , du 8 au 10 septembre 2017. Les youtubers ont récolté 452 000€.

En 2015, un autre marathon de jeu vidéo avait déjà eu lieu, en faveur de l’Ethiopie et en 2014, c’était au profit du Secours populaire.

Les liens des vidéos :

les-gamers-se-mobilisent-pour-recolter-des-dons-pour-les-victimes-d-irma

un-marathon-de-jeu-video-pour-inciter-a-donner-a-la-croix-rouge-francaise

…Suite…

par Héloïse

Qui sont ces « gamers »?

  • Il s’agit d’un groupe d’une trentaine de personnes qui, pendant 72 heures non-stop, se sont amusés à jouer à des jeux vidéos en se filmant en direct, et qui, par ce biais, ont récolté des fonds pour la Croix -Rouge grâce aux personnes qui les ont regardés.

2) Comment ont-ils fait ces dons?

  • Les « viewers » ont fait des dons via leur compte Paypal (plateforme avec laquelle nous pouvons payer sur Internet grâce à une carte bancaire) ou en envoyant un SMS payant.

3) Comment ont-ils pu se filmer en train de jouer?

  • Grâce à la plateforme « Twitch », qui sert à se filmer en direct et à recevoir des dons.

Comment ont-ils fait pour rester aussi longtemps en direct ?

  • Pendant 3 jours, cette trentaine de personnes s’est filmée. Chacun d’eux avait des horaires à respecter pendant lesquels il divertissait le public.
  • 450 000 euros environ ont ainsi été récoltés pour la Croix-Rouge et les sinistrés de l’ouragan Irma. E. Macron a félicité ces personnes pour cette initiative.

Le CBJ (= Conseil Bisontin des jeunes) et sa commission « solidarités »

par Maryline

Voilà l’interview de Justine Moisson, membre de la commission Solidarités au CBJ, année scolaire 2016 – 2017

DSC02664.JPG

 

  • Pourquoi as-tu choisi de participer à cette commission ?

-Je suis allée dans cette commission, car cela me tenait à cœur de parler des personnes qui ont besoin de solidarité ; je trouve qu’elle n’est pas trop présente dans la société où l’on vit.

  • Quelles sont les actions que vous avez menées ?

Nous avons fait des « cleans tags », le but étant de prendre un nettoyeur à haute pression pour nettoyer un sol ou un mur sale tout en faisant passer un message sur la solidarité << ça me regarde >>. Nous avons fait ça dans les collèges qui ont bien voulu (collège Proudhon, Notre-Dame)

  • Combien de personnes étiez-vous?

Au départ dans notre commission, une douzaine puis à la fin pour réaliser les étapes du montage, du pochoir ou bien aller faire les cleans tags dans les collèges, nous étions à peu près six pour chaque étape de réalisation de notre projet.

  • Quel était le but ?

– Favoriser la solidarité des collégiens tout en montant un projet original.

  • Qui avez-vous rencontré pour mettre en place le projet ?

Nous avons rencontré M. Bruno Calenge, chef du service d’accueil et d’accompagnement social de la ville de Besançon (S.A.A.S) pour qu’il réponde à nos questions sur les SDF et pour construire et réaliser les pochoirs des cleans tags, nous avons rencontré Philippe Villemin personne travaillant à l’ASEP, association d’éducation populaire.

  • Qu’est-ce qui t’a plu dans cette mission?

-C’est la bonne ambiance et le fait de rencontrer des collégiens d’autres collèges.

  • Avez-vous atteint votre but ?

– Oui, nous avons réussi à faire correctement ce projet mais nous n’avons pas eu beaucoup de retours (cependant, tout le monde s’est posé des questions lorsque nous travaillions sur le terrain.

  • Quels sont les lieux que vous avez visités ?

Nous sommes allés à l’ASEP, au Fablab de Besançon où nous avons vu la découpe du pochoir et enfin dans les collèges pour réaliser nos cleans tags.

  • Que dirais-tu de ton expérience au CBJ ?

C’était très enrichissant. Je pense que le CBJ est tout simplement super car on peut se faire entendre par les adultes, participer à des actions pour la ville de Besançon et découvrir la vie de jeunes élus, faire part de son avis.

L’Afev

L’Afev, créateur de liens solidaires depuis 1991

L’Afev, Association de la Fondation Étudiante pour la Ville, est une association loi 1901 créée en août 1991. Sa création procède de la volonté de lutter contre les inégalités et la relégation dans les quartiers populaires en France, en créant, à côté des politiques publiques, des espaces d’engagement citoyen pour les jeunes, en général, et pour les étudiants, en particulier. Présente dans 330 quartiers, organisant plus d’un million d’heures d’engagement solidaire par an, l’Afev est devenue le premier réseau d’intervention d’étudiants dans les quartiers populaires.

Source : afev.org